La petite dinde

Théâtre du Tapis Volant

Spectacles professionnels en Île-de-France

La petite dinde

 

Une nouvelle littéraire d’Inès Cagnati.
La petite dinde fait partie du recueil Les Pipistrelles qui a reçu le Grand prix spécial de l’Académie Française.

Mise en scène et interprétation : Sylvie Dadoun avec Philippe Hiberty à la flûte traversière

L’histoire

Une petite fille dont les parents sont des agriculteurs analphabètes, doit passer son certificat d’études. Et pour l’avoir, mieux vaut offrir la plus belle dinde de la ferme à la maîtresse. Mais des événements imprévus, comme il en arrive aux enfants, vont s’enchaîner sur le trajet qui mène de la ferme à l’école… La petite fille nous raconte elle-même cet épisode tragique et comique à la fois.

Avec des moyens remarquablement sobres, une précision impitoyable dans le détail concret, un ton toujours contenu, Inès Cagnati sait ouvrir des abîmes de tristesse et appeler une pitié infinie. Du très grand art.
Michel Tournier dans Le Monde

L’auteur

Inès Cagnati (1937-2007) Issue d’une famille d’immigrés italiens, elle connaît une enfance pauvre et rude en milieu rural dans le Sud-Ouest de la France. Son oeuvre raconte les drames secrets de l’enfance, de la folie, de la vieillesse qui se heurtent à la douleur muette des adultes.

La mise en scène

Avec un costume et quelques accessoires, la comédienne passe du « je » (la petite fille) au jeu des différents personnages parfois hauts en couleurs, à la manière d’un conte. Le musicien ponctue le récit avec des airs empruntés à différents répertoires classiques et populaires. Le spectacle s’adresse à un public intergénérationnel et familial et renvoie à notre patrimoine social et humain.